Le groupe Chine 2017

Nous sommes partis de Lyon St Exupéry  le 19 Octobre 2017 :

 

12 personnes auxquelles se sont rajoutés Dora ainsi que son fils TianHong, guide émérite et organisateur chevronné. Il a su composer avec les aléas du voyage afin de satisfaire au programme  que nous avions souhaité.

 

Au menu : BEIJING, PINGYAO, Xi'AN, CHENGDU, LESHAN ... puis en fin de parcours une virée sur SHANGHAI pour une partie du groupe

 


PEKIN

Le temple du ciel

22 

 Sitôt descendus de l'avion !

 

Visite du Temple du Ciel pour découvrir les cultes impériaux destinés à assurer la cohésion harmonieuse de l'Univers, dans un cadre serein et majestueux.

Les jardins du temple

On s'ébat, on danse, on chante, on joue de la musique ... en toute harmonie avec la nature !

Bref, ça ressemble un peu au paradis

Le quartier d'art contemporain 798

 

 

 

 

On navigue entre traditions et modernité

La grande muraille

21/10

 

 

 

 

 

 

Journée sportive : tous en baskets !

 

Vers 220 av. J.-C., Qin Shin Huang entreprit de réunir des tronçons de fortifications existants pour en faire un système défensif cohérent contre les invasions venues du nord. Poursuivis jusque sous les Ming (1368-1644), ces travaux ont produit le plus gigantesque ouvrage de génie militaire du monde. Son importance historique et stratégique n'a d'égale que sa valeur architecturale.

On peut même jouer aux cartes sur la grande muraille !

22/10

La cité interdite

La Cité Interdite a été construite pendant la dynastie des Ming.  La construction de la cité interdite ne prit que 14 ans, ce qui fut relativement rapide pour autant de travail. Elle commença en 1406 et s'acheva en 1420.

La dynastie s'éteint sous le règne du dernier empereur, PuYi, en 1912, une année durant laquelle une armée de rebelles parvient à s'organiser pour prendre Pékin. Pu Yi quitta la Cité Interdite en 1924. Celle-ci sera désormais ouverte au public dans la foulée, sous le nom du Musée du Palais

 

Le stade olympique

23/10

Avec une capacité de 91 000 spectateurs, le “Nid d’oiseau” a été le centre principal des J.O de Pékin en 2008

Le stade national de Chine ou “Nid d’oiseau” connaît une grande renommée grâce à sa plus imposante structure en acier au monde mais aussi le plus impressionnant stade jamais construit.

Sa conception inspirée permet de supporter un tremblement de terre. Son « poids léger » contraste avec la force de 110 000 tonnes d’un nouvel acier, le plus pur jamais développé en Chine intégrant 36 km d’entretoises, également en acier. Il représente aujourd’hui l’une des clés des merveilles de la technique dans le monde.

Ce stade national se situe sur le Parc Olympique, à environ 8 kilomètres du centre de Pékin et (comme pour témoigner de son importance), dans l’axe nord- sud de la ville, le même, en effet, que celui de la « Cité Interdite », la « Place Tian’anmen » et le « Temple du Ciel » en descendant vers le sud. Cette construction montre, ainsi, au monde, la puissance économique mondiale de la Chine.

La place Tian an men

Quatrième des plus grandes places du monde (40 hectare), cette place fait face à l'entrée de la citée interdite. La traduction de son nom est littéralement  "la place de la porte de la paix céleste".

L'avenir a montré malheureusement  qu'à l'époque de mai-juin 1989 il s'agissait plutôt de la porte  de l'enfer avec ses milliers de morts lors des manifestations des étudiants  contre la corruption généralisée.